François Couperin Français | 1668-1733 | 126 oeuvres
 
Connaitre Couperin


Couperin, surnommé "Couperin le grand", est avec Rameau l'un des plus grands organistes et clavecinistes français de
l'ère baroque. Il est l'auteur de pièces pour clavier qui représentent toute l'expressivité de la musique baroque instrumentale française.

La famille de François Couperin est de tradition musicale. François couperin a appris la musique très tôt, alors qu'il ne savait pas encore lire et écrire. A l'age de 11 ans, son père, qui était aussi son professeur de musique, meurt et lui laisse en héritage le poste d'organiste à l'église Saint-Gervais de Paris. Trop jeune pour pouvoir l'occuper, il le confie à Delalande, qui est par ailleurs titulaire de l'orgue de la chapelle royale. Il ne le reprendra qu'à 18 ans, mais trouvera en Delalande un soutien pour entrer au service du roi Louis XIV.

A 25 ans, il devient l'un des quatre professeurs de clavecin et d'orgue de la cour, en charge de la formation des enfants du roi. Il n'aura jamais le titre de claveciniste du roi, mais sera toujours apprécié à la cour et anobli avec le titre de Chevalier. La famille Couperin continuera son parcours à la cour puisque l'une de ses filles deviendra claveciniste de la chambre du roi.

Couperin a composé des oeuvres de musique de chambre et 2 messes (Messe à l'usage ordinaire des paroisses et Messe propre pour les couvents de religieux et religieuses) qui demeurent des pièces essentielles du répertoire français. Cependant, le nom de Couperin est indissociable du clavecin dont il fut l'un des maitres incontestés.

Le clavecin était non seulement un instrument privilégié pour l'écriture en contrepoint et la basse continue, typiques de l'art baroque. Il était par ailleurs un instrument de prestige, un meuble d'apparat et un signe d'appartenance. Les enfants de la noblesse se devaient de jouer du clavecin, qui, richement décoré, fascinait les invités par sa beauté élégante. Le clavecin commença à décliner au XVIIIè siècle au profit du piano-forte, dont la sensibilité convenait mieux à la période classique. La révolution de 1789 lui porta un coup fatal car, symbole de la monarchie, il fut détruit quand fut renversé l'ancien régime. Ce n'est qu'au XXème siècle que les clavecins suscitèrent de nouveau de l'intérêt, avec la redécouverte des musiques anciennes.

La renommée de Couperin dans ce domaine provient en particulier de la publication des 27 suites (ordres) pour clavecin dans 4 livres, entre 1707 et 1730 et de la publication du livre "l'art de toucher le clavecin" (1716), qui devint une référence pour les grands musiciens baroques, en particulier Jean-Sebastien Bach.

« Le clavecin a dans son espèce un brillant et une netteté qu'on ne trouve guère dans les autres instruments. Il est parfait quant à son étendue par lui-même. Si le clavecin n'enfle point les sons, si les battements redoublés sur une même note ne lui conviennent pas extrêmement, il a d'autres avantages qui sont : la "précision", la "netteté", le "brillant" et l'"étendue" » . L'art de toucher le clavecin, François Couperin.

 

La période baroque en musique

La période baroque s'étend de 1600 à 1750. Elle connaitra la création de l'opéra, le développement de la musique orchestrale dominée par le clavier et le violon et l'apogée du contrepoint.

D'abord issue des inventions de compositeurs florentins, elle se développera en Italie, puis dans toute l'Europe. Nombreux sont les artistes baroques encore connus de nos jours : Monterverdi (créateur du premier opéra Orfeo), Stradivarius (luthier dont les instruments sont très recherchés), Pachelbel, Couperin, Lully, Purcell, Vivaldi ou Rameau. On considère que l'ère baroque s'achève avec la mort de Bach qui aura porté cette musique à son aboutissement.

La musique baroque se caractérise par la combinaison de mélodies superposées ("contrepoint"), de présence d'une basse continue, d'ornements mélodiques (des ensembles de notes secondaires entourant la mélodie principale) et d'une recherche harmonique plus riche.

Repères chronologiques

1668 Les fables de La Fontaine
1671 Invention de la machine à calculer (Leibniz)
1678 Naissance d'Antonio VIVALDI
1683 Naissance de Jean-Philippe RAMEAU
1685 Révocation de l'édit de Nantes
1685 Naissance de Johann-Sebastian BACH
1685 Fondation de la manufacture de Saint-Gobain
1686 Armide (Lully)
1692 The Fairy Queen (Purcell)
1698 Invention de la pompe à vapeur (Savery)

1700 invention du Sextant par Newton
1701 Portrait de Louis XIV par RIGAUD
1704 Traité de Vauban sur la défense des places
1705 Naissance de FARINELLI
1705 Almira (HAENDEL)
1710 Naissance de PERGOLESE
1711 L'estro armonico (VIVALDI)
1715 Mort de Louis XIV
1723 Fin de la régence, règne de Louis XV
1733 Radamisto (HAENDEL)


Découvrir en ligne

Nous vous invitons à écouter sur Youtube : Les nations, par Jordi Savall

Rendez-vous sur notre page facebook Ballets & Opéras Premium pour découvrir d'autres oeuvres.