Marc-Antoine Charpentier Français | 1643-1704 | 548 oeuvres
 
Connaitre Charpentier

Marc-Antoine Charpentier fut un compositeur de musique sacrée apprécié par Louis XIV et le dauphin, même s'il n'obtint jamais de poste à la cour du roi-soleil. Travailleur infatigable, il a composé des œuvres sacrées telles que des oratorios, des messes, des psaumes, des magnificats. Il a également composé des opéras et des sonates.

cAu contraire de Lully, Charpentier est né dans la région parisienne mais il reçut sa formation musicale en Italie, à Rome, chez Giacomo Carissimi (le plus grand musicien romain de l'époque) à partir de 1662.

Quand il revint en France, il travailla tout d'abord pour Madamoiselle de Guise, cousine de Louis XIV, en 1670, pour laquelle il composa des oeuvres sacées, dans un style qui combinait les influences italienne et française. Il participa aussi à des oeuvres de théatre, en particulier en 1673 avec Molière, qui venait de se brouiller avec Lully. Plusieurs intermèdes musicaux à la fin des actes et scènes chantées sont l'oeuvre de Charpentier, en particulier le mariage forcé et le malade imaginaire.

Molière ne put jouer que quatre représentations du malade imaginaire, avant de trouver la mort. La partition de Charpentier fut perdue pendant des siècles, mais elle fut retrouvée dans les archives de la comédie-française par William Christie qui organisa une représentation complète avec Les Arts Florissants au Théâtre du Châtelet en 1990. Après la mort de Molière, Charpentier travailla encore avec la toute jeune comédie française, de 1682 à 1686.

En 1680, il devint directeur de la musique à Saint-Louis, Paris. La mort de Lully, qui interdisait à quiconque de composer des opéras, donna à Charpentier l'opportunité de composer un opéra, Médée, en 1694, sur un livret de Thomas Corneille. Ce fut un échec, avec un dizaine de représentations, bien que le dauphin et le duc de Chartres y assistèrent plusieurs fois. Dès lors, Charpentier ne se consacra plus qu'à la musique sacrée.

En 1698, Charpentier devint maitre de choeur à la sainte chapelle à Paris. Durant cette période il composa des oeuvres majeures telles que la messe Assumpta est Maria et le récit sacrée Judicium Salomonis. L'offertoire de la Messe Rouge destiné à célébrer la rentrée annuelle du Parlement, dont les membres étaient habillés de rouge, est sans doute l'une de ses plus belles oeuvres. En particulier les notes saccadées des choeurs illustrent parfaitement le feu divin qui punit les pêcheurs.

Parmi ses autres oeuvres importantes, notons la Messe de minuit pour Noël, Messe Et Motets Pour La Vierge et le Te Deum. Ce dernier, une hymne latine interprétée lors de services solennels d'action de grâce, bénéficie d'une certaine popularité de nos jours pour avoir été utilisé comme générique de l'eurovision.

Charpentier fut oublié puis redécouvert en 1953 par le musicologue Carl de Nys. Si son style, mélange de français et italien, fut souvent critiqué de son vivant, il est aujourd'hui très souvent joué et célébré.

"Quelques Français trop puristes ou jaloux de la bonté de sa musique ont pris fort mal à propos l'occasion de lui reprocher son goût italien. il n'en a pris que le bon, ses ouvrages le témoignent assez".
Sébastien de Brossard
 

La période baroque en musique

La période baroque s'étend de 1600 à 1750. Elle connaitra la création de l'opéra, le développement de la musique orchestrale dominée par le clavier et le violon et l'apogée du contrepoint.

D'abord issue des inventions de compositeurs florentins, elle se développera en Italie, puis dans toute l'Europe. Nombreux sont les artistes baroques encore connus de nos jours : Monterverdi (créateur du premier opéra Orfeo), Stradivarius (luthier dont les instruments sont très recherchés), Pachelbel, Couperin, Lully, Purcell, Vivaldi ou Rameau. On considère que l'ère baroque s'achève avec la mort de Bach qui aura porté cette musique à son aboutissement.

La musique baroque se caractérise par la combinaison de mélodies superposées ("contrepoint"), de présence d'une basse continue, d'ornements mélodiques (des ensembles de notes secondaires entourant la mélodie principale) et d'une recherche harmonique plus riche.

Repères chronologiques

1643 Le Bernin peint l'Extase de Sainte Thérèse
1647 Vélasquez peint Les Ménines
1659 Naissance d'Henry PURCELL
1661 Vermeer peint L’Atelier
1661 Mort du cardinal de Mazarin
1668 Les fables de La Fontaine
1671 Invention de la machine à calculer (Leibniz)
1678 Naissance d'Antonio VIVALDI
1683 Naissance de Jean-Philippe RAMEAU
1685 Révocation de l'édit de Nantes
1685 Naissance de Johann-Sebastian BACH
1686 Armide (Lully)
1692 The Fairy Queen (Purcell)
1698 Invention de la pompe à vapeur (Savery)

Découvrir en ligne

Nous vous invitons à écouter Te Deum sur Vimeo (sans pub) :

Regarder : Le malade imaginaire - final - William Christie - Video sur Youtube

Regarder : Messe Et Motets Pour La Vierge - Jordi Savall - Video sur Youtube

Lire : Marc-Antoine Charpentier - un musicien retrouvé, textes réunis par Catherine Cessac - Livre Google Book.

Rendez-vous sur notre page facebook pour découvrir d'autres oeuvres.